13 octobre 2013

La mémoire au bistro

Mon copain serge a fêté ses 40 ans en avril 2005. Une belle fête. Deux ans après, je sors du métro à Bicêtre, je vois un type. Je me dis : il était à l'anniversaire de Serge et je laisse tomber. Comment puis-je me rappeler de cet événement anodin tant de temps après ? Que pouvait-il foutre à Bicêtre ?

Ce soir, je suis au bistro. Serge est avec un type, ce type, à l'autre bout du comptoir. Le patron me dit qu'il m'offre un verre. J'accepte. Je vais trinquer. Serge me dit : "tu connais Pascal ?"  Je réponds : "oui, il était à ton anniversaire en 2005 et je l'ai vu deux ans après à Bicêtre."  Serge me dit : "c'est justement ce qu'il était en train de me raconter". 

La mémoire... C'est fou. 

5 commentaires:

  1. Bonne mémoire en effet !
    Je ne sais pas si je pourrais en faire autant !
    Je n'ai pas une superbe bonne mémoire visuelle.
    BISES et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais justement ! Moi c'est pareil ! Je ne suis pas du tout physionomiste. C'est étrange.

      Supprimer
  2. Je dois avoir une mémoire flash : entre deux flashes, rien..... Le pire étant de se dire qu'on a déjà vu quelqu'un quelque part, et d'être incapable de mettre un nom sur ce visage. A mon âge, cela peut commencer à paraître normal : il y a 50 ans c'était pareil.

    C'est la mémoire à tores qui joue des tours ?

    RépondreSupprimer
  3. Que tu te souviennes du type n'est pas étonnant, que tu saches le reconnaître et le situer en le voyant dans la rue deux ans plus tôt ... Peut-être que cela montre seulement que tu vis dans un cercle professionnel et amical assez stable.
    Je crois que les personnes qui voient défiler les gens se souviennent d'eux mais avec plus de difficulté pour les "situer" et pour se remémorer leur nom.
    Bz

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !