14 mai 2013

Caille !

Je traînais dans Facebook. Deux copains (dont Homer et le patron du 1880, soit environ 100% des deux copains) sont obligés de faire des deux de cheminée pour rendre supportable l'ambiance. 

Au bureau, ils ont du réinverser le système de climatisation si bien qu'il faisait 25, ce matin, alors qu'hier ça soufflait de l'air froid). 

Le Tourbillon, le bistro où je bouffe le midi, n'a pu sortir qu'une seule fois sa grande terrasse. La Comète a du remettre le chauffage extérieur à la demande de clients, hier. 

C'est le bordel. 

21 commentaires:

  1. T'as raison, c'est le bordel ! Si ça continue je ne vais plus éteindre le chauffage que deux mois par an. Et encore les bonnes années.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. ah ben les Picards, surtout fatals, c'est sûr que ça peut être des sauvages :)

      Supprimer
    2. Oh de la musique de sauvages ! Bon d'accord cette bande de joyeux zozos font parfois un peu de bruit,mais faut bien que jeunesse se passe.

      Supprimer
  3. Il y a deux jours j'étais à 28 degrés, snif.

    RépondreSupprimer
  4. Pas simple de comprendre la météo qui est si changeante en ce moment !!!! pppffff !!!!!
    Vivement les beaux jours et surtout les beaux jours qui durent !!!
    BISES !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. A Paris on est plus proche de ressortir les manteaux.

      Supprimer
  5. même le printemps fuit la hollandie

    OK je sors

    RépondreSupprimer
  6. C’est les saints de glace, patience.

    RépondreSupprimer
  7. J'allais dire la même chose que Catherine. Et faire remarquer que, en gros, c'est comme ça à peu près tous les ans, sous nos lattitudes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas tous les ans. Les saints de glace sont une période avant laquelle les paysans doivent faire attention au gel à cause de la lune rousse.

      Je suis un adepte du "en avril ne te découvre pas d'un fil". Je n'ai pas souvenir d'avoir eu aussi froid EN JOURNEE en mai les années précédentes. On se gèle les couilles le matin et on met le chauffage dans la salle de bain. On n'allume pas la chaudière en journée.

      Supprimer
  8. Je pense qu'on pourrait faire un sacrifice humain pour faire remonter la température. Un des anciens ministres de l'agriculture sarkoziens devrait faire l'affaire.

    RépondreSupprimer
  9. Bah, pour un mois de février, on n'a pas trop à se plaindre !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !