03 mai 2013

Des gens

Après une dure journée de labeur et de blogage, c'est toujours un plaisir d'observer ses congénères dans le métro, sur tout un vendredi soir à 18h30 pendant les vacances scolaires.

Pour apprécier, néanmoins, je me demande s'il ne faut pas être tordu comme un blogueur.

En voilà un, sortant de la Défense, qui porte un costume dans "un sac" qu'il vient manifestement d'aller chercher au pressing. Oui. Il y a des gens qui font nettoyer leurs fringues près du boulot même quand ils y vont en transport en commun...

Cette andouille ne peut pas s'asseoir car il ne pourrait pas tenir son costume sans qu'il touche le sol. Il est adossé à un strapontin empêchant donc quelqu'un de poser son cul.

Au suivant !

Sur un autre strapontin, il y a une jeune fille boudinée vêtue de rose qui lit un livre tout en tapant des trucs sur son smartphone.

C'est mal d'observer les gens ?

Le jeune type en face de moi a un costume nickel ! Il a une magnifique cravate rouge vif. Elle attire les regards ce qui fait qu'on ne voit qu'un truc : sa chemise blanche n'est pas repassée.

C'est un peu le contraire de moi, en quelque sorte.

Un autre type vient de rentrer. Il est en costume, aussi. Mais une capuche sort de sa veste. Cette andouille a mis un sweet à capuche sous sa veste de costume.

Belle cueillette.

A côté, une petite dame avec un imper vert fluo reste debout sans s'accrocher à la barre alors que le métro est suffisamment vide pour pouvoir s'appuyer aux barres.

Tiens ! Non ! Il vient de se remplir, à Franklin Roosevelt. Du coup, je ne peux plus observer les gens. Pas grave. Je change de ligne de métro.

Une dame en robe longue à chier (et pas a chié, hein !), sur le quai. La mode aurait changé ?

Retour dans le métro.

Une adolescente lit sur une tablette et semble recopier des phrases sur son iPhone. Étrange.

Une chinoise avec un iPhone bleu me bouscule pour passer comme si elle voulait descendre (alors que je suis sur un strapontin en train d'écrire un billet de blog). Anodin. Sauf qu'elle repasse dans l'autre sens pour s'asseoir comme si elle avait changé d'avis.

La mère de l'adolescente est assise sur le strapontin en face de moi elle a une espèce de jupe fendue et a les jambes écartées. Malheureusement, elle a son sac à main sur les cuisses et ça bouche la vue.

Penché sur mon iPhone, je suis intrigué par un type qui vient de se pointer. Il a des chaussures noires pointues avec des lacets rouges dans nœud. Comme s'ils étaient là uniquement pour le décor. Je lève la tête. Il a un carton à chaussure sous le bras.

Un spécialiste.

Appuyé à la porte, un type lit quelque chose sur une tablette. Tout à mon billet, je me demande pourquoi je l'observe. En fait, il a un casque sur la tête. Il est relié à quelque chose dans sa poche par des gros câbles rouges qui semblent tenir aux oreilles, un peu comme des machins pour accrocher des lunettes.

Un couple vient de rentrer. Le monsieur s'excuse auprès de la dame : il n'y a pas de place assise à cause des heures de pointe. Ah ! Merde.

Le métro arrive.

Mon type au casque descend et est à côté de moi dans l'escalator. Je fais bien 20 cm de plus.

18 commentaires:

  1. Tranches de vie.
    Cela m'a fait sourire.

    RépondreSupprimer
  2. "Je fais bien 20 cm de plus"
    20 cm de bite?
    ....Bon OK .... je sors...

    Sinon, "tranches de vie" celà me rappelle Lauzier...
    très bon dessinateur des moeurs (un peu "parisiennes" mais, bon...)

    RépondreSupprimer
  3. Tu devrais faire des photos http://respectetoi.tumblr.com/

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve qu'au contraire de ce site "respectetoi", Nicolas observe les gens avec une tolérance étonnée , beaucoup d'empathie.

    Tes "vignettes sociologiques" m'ont toujours beaucoup plu, tu es doué, Nicolas, tu as une grande tolérance qui fait tout le prix de ton sens de l'observation, bien agréable pour tes lecteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La tolérance, c'est un truc de fiote ! Réhabilitons le sectarisme et l'inquisition, bordel !

      Supprimer
    2. Mais non, abruti ! Je serais obligé de vous virer. On aurait l'air malin. On s'engueulerait où, hein ?

      Supprimer
    3. Ah, mais c'est qu'il convient d'être sectaire et intolérant avec tout le monde sauf avec moi !

      Supprimer
  5. Un jour, je prendrai le métro, en même temps que toi juste pour lire ma description le lendemain.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime observer les gens, on prend du recul ... parfois ça fait sourire, parfois ça repose mais parfois ça peut être désespérant aussi ! ;o)
    Bises et bon dimanche Nico !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !