10 mai 2013

Le petit couple à la Comète

Le couple arrive à la Comète. Je vais être odieux mais elle a une taille normale pour une femme. Genre 1m65. Ce qui frappe, c'est que le mec est légèrement plus petit qu'elle. Elle est enceinte jusqu'aux oreilles. Je ne suis pas spécialiste mais au moins 7 ou 8 mois. 

Elle demande à consulter la carte. Le mec se met franchement en retrait, trois ou quatre mètres plus loin vers la salle du fond. Elle regarde une trentaine de secondes. Elle fait un signe de la tête voulant dire non. Elle rend la carte puis finit par se rendre compte de sa grossièreté et présente ses excuses. Ils se cassent. 

Le mec est d'origine étrangère. Probablement algérienne, compte tenu de la commune mais nous ne ferons pas de délit de faciès. Je m'imaginais qu'avec sa grossesse, elle avait eu une envie subite et que son mec l'a amenée au bistro pour essayer de la contenter. 

Un mec avec moi au comptoir, un vague copain, d'origine algérienne (il me l'a dit) d'une bonne cinquantaine d'années (donc 6 ou 7 ans de plus que moi) me sort sa version : le gars est sans papier et se cache. La preuve, selon lui : la manière avec laquelle il s'est mis en retrait. Elle est enceinte et ils espèrent une reconnaissance en paternité pour qu'il puisse avoir des papiers. 

Dans quel monde vivons-nous ? Il va se cacher longtemps ?

2 commentaires:

  1. On pourrait imaginer toutes sortes d'histoires à votre "couple". C'est toujours amusant d'inventer une vie à des inconnus... Comme s'ils n'avaient pas assez de la leur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais on est d'accord. Je ne suis pas dans mon blog politique ni dans l'annexe. Je ne fais que retranscrire une ambiance dans le blog bistro. Je ne verrai plus jamais ces andouilles et je m'en fous.

      Nous étions là avec les serveurs et l'autre client à nous regarder comme des imbéciles en sachant très bien qu'on aurait tout oublié le lendemain. C'est pour ça que j'ai fait billet de blog.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !