17 mai 2013

Prendre une cuite par le cul



Slate a un plus joli titre que moi. Leur article signale une société qui a inventé des suppositoires à l'alcool permettant de s'enivrer sans crise d'estomac ni mauvaise haleine. 

On aurait malin au comptoir !

http://www.slate.fr/story/72597/alcool-anus-vagin-cul (je ne peux pas faire de lien propre avec l'appli de l'iPad)

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. En l'occurrence "oh my gode" aurait été plus approprié…

      Supprimer
    2. Oui !

      Tiens, Didier, Bembelly parle de vous dans son blog. Z'avez qu'à lui répondre vous-même...

      Supprimer
    3. Ah, ça y est, j'ai trouvu et répondu !

      Supprimer
  2. Qu'importe l'orifice pourvu qu'on ait l'ivresse ...
    oh mon dieu, comme dit Bembelly !

    RépondreSupprimer
  3. Ta délicatesse est un bonheur pour le monde dans lequel on vit ^____^

    (je m'en vais boire un coup sinon...)

    RépondreSupprimer
  4. D'un coté ça fait moins mal qu'une bouteille dans le cul non?

    RépondreSupprimer
  5. #NMAQ
    ...pourquoi j'ai cliqué ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas ? C'est quand on parle de cul ?

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !