26 mai 2013

Maman !

C'est la fête des mères. L'heure est venue de leur rendre hommage. Pas à la mienne. Ceci est un espace publique, ce que je fais avec ma mère ne vous regarde pas. Le lui ai rendu hommage par ailleurs. J'ai fait un collier de nouilles. J'en ai pris des cuites pour changer. 

Tout d'abord, une page culture. Le mot "maman" est utilisé par les enfants pour appeler leur mère. Exemple : « Maman, tu peux me filer 20 euros pour que j'aille au bistro ? » Quoi qu'en pense Louis Pergaud, par ailleurs mort pour la France après avoir écrit la guerre des boutons, ce n'est pas un nom commun. On ne dit pas, par exemple : j'ai acheté des fleurs à ma maman. On dira : j'ai acheté des fleurs à ma mère. Trop de gens font la confusion. C'est abominable. Je vais craquer. Je vais y revenir mais il me faut apporter une précision complémentaire. On préféra dire « j'ai offert des fleurs » que « j'ai acheté des fleurs ». Mieux : on préfèrera fermer sa gueule. Le côté "hé t'as vu j'ai acheté des fleurs c'est la preuve que je l'aime" est abominable. 

L'autre jour, Geneviève gueulait pacte qu'elle ne voyait pas assez son petit fils. "Tu te rends compte, Nicolas, que ma fille ne m'a pas invité depuis un mois. Je suis pourtant la mamie de son fils". Charitablement, j'ai répondu : "non, connasse, tu n'es pas la mamie mais la grand-mère". 

On nous dit souvent que la fête des mères a été inventé par le Maréchal Pétain parce qu’il ne savait pas quoi faire pour faire plaisir à sa vioque.

Il n’en est rien. La fête des mères date de l’antiquité. Je n’ai pas noté précisément l’heure.

Les rosbifs avaient créé la fête des mères des le 15ème siècle et c’est au début fin du 19ème que les américains qui l’ont institutionnalisée, repris peu après par les anglais puis par les allemands pour nous distraire peu avant de nous envahir.

En 1918, la ville de Lyon a instauré une fête pour les mères en hommage à celles qui avaient perdu des époux ou des enfants à la guerre. En 1920, fut instaurée la fête des mères de familles nombreuses. La fête des mères fut réellement installée en 1929. Pétain l’a mise dans le calendrier en 1941 pour raviver la force du pays.

Voila la vérité.

Bonne fête, Maman !

10 commentaires:

  1. On dirait un billet de Renaud Camus : vous filez un mauvais coton ! Ce n'est pas parce que Hollande vire à droite qu'il faut à tout prix le devancer et faire la course en tête…

    RépondreSupprimer
  2. Sinon, évidemment, je suis d'accord : rien de plus pénible que ces abrutis gnan-gnan qui parlent de leur "maman", voire de la maman de leur interlocuteur (Ruquier est le champion incontesté de la chose). C'est l'un des marqueurs du “devenir-femelle” de cette société.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Nico pour "cette" vérité ! :o)
    et bonne fête à toutes les mamans !!!!!!!!!!!!!!
    A + :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Bonne journée (ou bonne nuit, plutôt, si je compte bien).

      Supprimer
  4. Personnellement, je n'ai pas de fille, donc la connasse dont parle Nicolas ne peut pas être moi.
    Sinon, j'ai bien chargé mon portable ce matin, parce que les gosses vont appeler, aujourd'hui tout spécialement, et j'en suis infiniment heureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es heureuse parcs qu'ils ont un prétexte pour t'appeler ? Désolé.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !