07 juillet 2013

Baston à Bicètre

J'étais assis en terrasse de l'Aéro avec le vieux Joël quand on a entendu du bruit et vu de l'agitation dans le rond point à mi-chemin entre le terre-plein central et la partie de l'avenue de Fontainebleau en direction de Paris. 

Des noires et des noies en costume traditionnel (en boubou, quoi) se battaient avec des gugusses d'origines variées. De mémoire, il y avait des noirs, des rebeus et des ni l'un ni l'autre. En cas d'enquête, je ferais un très mauvais témoin. Ils étaient une dizaine à se battre.

Des passants sont intervenus pour les séparer. Pas nous. 

Très rapidement, nous avons entendu une sirène de police et une voiture banalisée est arrivée venant de Villejuif. Elle s'est garée devant la voie de l'avenue en provenance de Paris, bloquant la circulation. 

Le flic, tout seul dans la voiture, est sorti et il me semble qu'il a mis le gyrophare sur le toi (je n'ai rien vu mais il me semble que la voiture ne l'avait pas en arrivant mais uniquement entendu la sirène). 

Des policiers en uniforme sont arrivés en même temps, venant de l'avenue en provenance du nord. 

La vitesse de l'intervention de la police est surprenante. Avec Joël, on pense qu'ils étaient en train d'acheter à bouffer chez le Turc à côté du PMU et qu'ils étaient là par hasard, qu'ils ont vu la bagarre, ont lancé un appel radio et que la voiture banalisée a pris l'appel alors qu'elle était aussi par hasard dans le coin...

Ils ont calmé le jeu au bout de quelques minutes et ils ont amené tout le monde et les voitures à côté du bistro (sur l'avenue Eugène Thomas, en face du marchand de chaussures voisin de l'Aéro). Ils sont restés assez longtemps (plus d'un quart d'heure ?) et discutaient très âprement avec les noirs en costume. Les agresseurs me semblaient être partis. 

Le flic dans la bagnole banalisée est parti avec deux passagers à l'arrière, suivi par la voiture des noirs. Je ne sais pas où sont passés les policiers en tenue. Je suppose que tout le monde est parti au commissariat...

Il y a foule au bistro ! A l'heure de l'esclandre on était bien une quinzaine. Un type a dit que que la baston était liée au ramadan (qui commence après demain). 

Il y a effectivement beaucoup de circulation. A 21h30, une dizaine ou une quinzaine de jeunes sont passés en scooter (venant de Paris et allant vers Villejuif) en faisant un maximum de bruit, roue arrière et tout ça...

21h55. Subitement plus personne dans la rue. 

1 commentaire:

  1. La chaleur a excité tout le monde, moi elle m'a tué, à 9h30 j'étais au lit.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !