16 juillet 2013

Tourbillon

Tous les midis, je mange au Tourbillon, sympathique brasserie perdue dans la Défense. Nous sommes trois, au bout du comptoir. Dans l'ordre : une dame puis Corinne, une amie de Bicêtre puis moi. Il y a bien une vingtaine d'autres andouilles mais on ne les voit pas. La dame fait des jeux. Corinne lit le journal. Je suis plongé dans mon iPhone. 

La dame arrive toujours en premier, ne mange pas tous les jours mais boit une Grimbergen. Après Corinne et moi arrivons. Le serveur, Fernand, a avait préparé nos places pour les réserver. A Corinne et moi, il met un set de table et des couverts. A Corinne, il prépare un verre avec du citron pour son Perrier. A moi, il met un sous-bock. 

Ce midi, Corinne était en retard. Il y avait donc la dame, un espace vide et moi. 

Un petit noir trapu se pointe et se met entre nous. Il était en tenue de travail : un bleu vert. Il regarde le journal. On aurait dit un Portugais, tellement il était petit et trapu. 

T'as vu ? J'allais faire un billet raciste mais il est seulement xénophobe. Ouf !

La dame lisait le journal et le gars attendait. La dame le regarde. Je le regarde. Il nous explique qu'il veut juste lire un article. La dame l'ignore. Je hausse les sourcils. Il retourne de l'autre côté de moi. Boit son café. Et se casse. 

Corinne arrive. La dame lui donne le journal. Corinne l'avait déjà lu. 

2 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !